Orangina perd son fondateur

le
0
Jean-Claude Beton, qui a fait de l'orangeade de son père une boisson mondialement connue, est mort lundi à Marseille à l'âge de 88 ans. Il disait de son soda: «Orangina, c'est le Champagne des soft drinks!».

L'inventeur d'Orangina, Jean-Claude Beton, est mort lundi à Marseille. Celui qui a transformé une orangeade en un soda mondialement connu, célèbre pour sa bouteille culte, avait 88 ans. Il sera inhumé dans sa ville mercredi matin. Un hommage public lui sera rendu le 9 décembre à Marseille.

Né près d'Alger, à Boufarik, en 1925, dans une famille de commerçants prospères, Jean-Claude Beton avouait lui-même être plus intéressé, jeune homme, par la vigne que par les oranges. «Mon père et ma mère m'ont remis sur le droit chemin!», racontait-il. Le destin de sa famille, qui recherche à l'époque des débouchés pour la production d'oranges de la région, le rattrape...

En 1935, en visite à la foire de Marseille, son père, Léon Beton, fait la rencontre...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant