Orange : un premier trimestre en ligne

le
0
Boutique Orange(©DR)
Boutique Orange(©DR)

Etre optimiste c’est attribuer le recul du titre de plus de 3%, mardi en séance, à des prises de bénéfice saluant une publication trimestrielle conforme aux attentes et un maintien des prévisions d’excédent brut d’exploitation  pour l’exercice complet. Etre pessimiste c’est expliquer ce mouvement d’humeur du marché par la baisse des ventes  (-0,9%) et le repli de 1,9% de l’excédent  brut d’exploitation à ce premier trimestre. 

Grâce à ses atouts concurrentiels (4G, fibre), Orange explique avoir affiché, depuis janvier dernier, des performances commerciales qui lui ont permis de stabiliser son chiffre d’affaires. Certes, le mobile a ralenti en France, mais la téléphonie fixe, elle, a bien progressé. En outre, l’amélioration de la structure des coûts  a limité l’érosion de la marge d’exploitation en valeur absolue. 

Bloc "A lire aussi"

Dans un entretien accordé à France Inter, le P.-D.G., Stéphane Richard, a, par ailleurs, expliqué que la guerre des prix entre opérateurs mobiles en France était finie : «On a, aujourd’hui, les prix qui sont les plus bas au monde, en matière de téléphonie». De tout cela, Oddo déduit que l’opérateur peut viser une hausse de son excédent brut d’exploitation en 2016 «contrairement à bon nombre de ses pairs en Europe». 

En foi de quoi, le courtier

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant