Orange : un dénouement rapide dans le dossier Bouygues Telecom

le
0
Le PDG d'Orange, Stéphane Richard. (© E. Piermont / AFP)
Le PDG d'Orange, Stéphane Richard. (© E. Piermont / AFP)

La fin du feuilleton Orange Bouygues Telecom est proche. «Il nous faut quelques semaines supplémentaires pour arriver au moment où on peut prendre des décisions en ce qui concerne Orange», a déclaré le PDG d'Orange Stéphane Richard au cours d'une conférence de presse de présentation des résultats annuels, évaluant toujours les chances de succès de l'opération à 50%.

Interrogé sur la valorisation de 10 milliards d'euros sur laquelle se base le groupe Bouygues pour sa filiale télécom, Stéphane Richard a souligné qu'il s'agissait d'une donnée de l'exercice. «Il n'est pas concevable que l'on puisse s'éloigner beaucoup de ce prix de référence», issu de l'offre de Patrick Drahi sur Bouygues Telecom l'an dernier, et qu'elle pouvait «être justifiée par des synergies importantes».

L’État «comprend» l'intérêt de l'opération

Stéphane Richard n'a pas explicitement confirmé une rencontre avec le chef de l'Etat lundi, mais il a expliqué que «ce projet intéresse les têtes de l'exécutif». «C'est normal, il fallait que je m'assure qu'il n'y avait pas d'opposition« et «il n'y en a pas», même si le patron d'Orange n'a pas pour autant obtenu de feu vert à l'opération.

L'Etat, qui détient 23% de l'opérateur et souhaite rester l'actionnaire de référence, «comprend» l'intérêt de l'opération pour Orange, pour le pays et pour l'investissement, a-t-il détaillé. Pour Stéphane

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant