Orange: signature d'un premier accord sur la transformation numérique

le
0
Orange: signature d'un premier accord sur la transformation numérique
Orange: signature d'un premier accord sur la transformation numérique

Trois syndicats d'Orange (CFDT-F3C, CGT-FAPT et FO-COM) ont signé mardi un accord sur le numérique dans l'entreprise, le premier du genre, qui vise à donner un cadre juridique, une protection et un accompagnement des salariés adaptés aux transformations numériques, a-t-on appris de sources concordantes.Un précédent projet, négocié depuis juillet 2015 et signé seulement par la CFDT (24,12%) et FO (14,97%), n'avait pu être validé au printemps.La CGT (19,56%), SUD (17,51%) et la CFE-CGC (16,18%) avaient fait valoir leur droit d'opposition, déplorant unanimement un "manque de garanties" en matière de "sécurisation des données personnelles des salariés", de "mesure du temps de travail" et "d'impact sur l'emploi" notamment."Le nouvel accord est aujourd'hui plus lisible et intègre plusieurs revendications de la CGT: le droit à la déconnexion (en réunion et hors temps de travail, NDLR), un cadre sur l'utilisation des données personnelles des salariés, une formation renforcée afin de permettre à chacun de s'approprier les nouveaux outils numériques", explique la CGT-FAPT dans un communiqué.Pour Laurent Riche de la CFDT, le nouvel accord, qui "a surtout été réécrit", a le "mérite de poser un premier cadre juridique et de créer un conseil national des transformations numériques qui permettra à tous les négociateurs d'Orange, signataires ou non de l'accord, de se retrouver régulièrement autour des questions liées au numérique, en perpétuelle évolution".Philippe Charry de FO a salué lui aussi un accord "sensiblement équivalent au premier" qui "pose les jalons d'un premier cadre juridique et d'un organisme où siègeront les négociateurs sur toutes les questions liées au numérique à l'avenir".En revanche, Christian Pigeon (SUD) a indiqué avoir demandé "un délai" jusqu'au 7 octobre afin de consulter ses militants, jugeant l'accord ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant