Orange risque une amende pour abus de position dominante-presse

le
0
 (Actualisé avec communiqué d'Orange) 
    PARIS, 2 décembre (Reuters) - L'Autorité de la concurrence 
pourrait infliger à Orange  ORAN.PA  une amende pour abus de 
position dominante qui pourrait dépasser 500 millions d'euros, 
écrit mercredi Le Figaro sur son site internet. 
    Le gendarme de la concurrence, selon le journal, rendra sa 
décision avant Noël sur une affaire remontant à avril 2008 et 
issue d'une plainte de SFR  NUME.PA  dénonçant les pratiques 
commerciales d'Orange sur les marchés français des 
communications fixes et mobiles des entreprises. 
    Dans un communiqué diffusé dans la soirée, Orange a déclaré 
coopérer avec l'Autorité de la concurrence et fait savoir que ce 
contentieux ne l'obligera pas à passer dans ses comptes de 
nouvelles provisions. 
    "Il s'agit d'un contentieux ancien, portant sur des 
pratiques ayant commencé en 2002 et faisant suite à deux 
plaintes déposées par des concurrents en 2008 et 2010", explique 
Orange, qui confirme à cette occasion "l'ensemble de ses 
objectifs financiers pour 2015 et au-delà". 
    L'Autorité de la concurrence s'est en revanche refusée à 
tout commentaire.     
 
 (Cyril Altmeyer et Matthieu Protard, édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant