Orange rassure au T2 et grimpe en Bourse

le
0

* Orange parvient à redresser son CA hors effet réglementation * Pas de consolidation du marché français avant l'année prochaine * La dette devrait être de 2,2 fois l'Ebitda fin 2015, et s'abaisser à un ratio de 2 courant 2016 * Forte hausse du titre (Actualisé avec précisions) par Joseph Sotinel et Leila Abboud PARIS, 27 juillet (Reuters) - Orange ORAN.PA a annoncé mardi des résultats meilleurs que prévu au 2e trimestre, la croissance du très haut débit et le développement de ses activités en Afrique et au Moyen-Orient lui permettant de confirmer ses objectifs annuels. Malgré un marché français qui reste concurrentiel, le chiffre d'affaires du numéro un français des télécoms (-0,2% à 9,885 milliards d'euros sur une base comparable) a progressé de 0,4% hors impact des changements de réglementation, ce qui représente sa première progression depuis 2011. En France, où Orange réalise près de la moitié de son chiffre d'affaires, le groupe limite la baisse liée à la guerre des prix que se mènent les opérateurs français depuis 2012, lors du lancement des offres à prix cassés de Free-Iliad ILD.PA . Au deuxième trimestre, l'opérateur historique a ainsi gagné 76.000 nouveaux clients, qui sont en outre de plus en plus nombreux à souscrire des abonnements 4G, plus rémunérateurs. A 11h40, Orange (+2,4% à 15,31 euros) affichait la 3e plus forte progression de l'indice CAC 40 .FCHI , lui-même en hausse de +1% tout comme l'indice européen des télécoms .SXKP . Selon le PDG, Stéphane Richard, aucune consolidation du marché français ne devrait intervenir avant la vente de la bande 700 MHz par l'Etat, à la fin de l'année, mais les discussions pourraient reprendre dès l'année prochaine. En ce qui concerne les médias, il a précisé lors d'une conférence téléphonique qu'Orange n'avait pas l'intention d'investir dans la production de contenus, contrairement à son concurrent Altice ATCE.AS , la maison mère de SFR-Numericable NUME.PA , qui va reprendre NextRadioTV NXTV.PA , propriétaire de la chaîne BFMTV, avec son propriétaire actuel, Alain Weill. L'AFRIQUE CONVOITÉE A l'international, Orange n'exclut pas de nouvelles acquisitions en Afrique. Sur ce continent, où le marché du mobile progresse fortement, le groupe entend rester à l'écart du Nigeria et de l'Afrique du Sud, deux grands marchés où les opportunités sont rares, pour se concentrer plutôt sur des pays du centre et de l'ouest de l'Afrique. Le marché africain et proche-oriental continue d'alimenter la croissance d'Orange, avec un chiffre d'affaires de 1,16 milliard au deuxième trimestre (+4,5% à base comparable). Avec un chiffre d'affaires global de 19,56 milliards et un Ebitda retraité de 5,81 milliards au premier semestre, Orange a dépassé les attentes du marché, qui tablait respectivement sur 19,39 milliards et 5,78 milliards, selon des estimations d'analystes compilées par la société. La dette d'Orange devrait représenter environ 2,2 fois son Ebitda à la fin de l'année, en raison du rachat de l'espagnol Jazztel JAZ.MC , mais la vente de sa participation dans l'opérateur britannique EE devrait lui permettre d'abaisser ce ratio à deux au cours de l'année 2016, a précisé Ramon Fernandez, directeur général adjoint en charge des finances. Ce ratio de deux prend en compte l'éventuel rachat par Orange de quatre filiales africaines de l'opérateur indien Bharti Airtel, avec qui des négociations exclusives ont été ouvertes. ID:nL5N1003CV Orange a maintenu son objectif d'un Ebitda retraité compris entre 11,9 et 12,1 milliards d'euros pour 2015 (consensus 12,04 milliards). Le communiqué : http://oran.ge/1MsPQk9 (Joseph Sotinel avec Leila Abboud, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant