Orange : qui va décider du sort de Stéphane Richard ?

le
0
Le conseil d'administration d'Orange se compose de représentants de l'État, de salariés et de membres indépendants.

Jose-Luis Duran, Helle Kristoffersen ou Muriel Pénicaud. Ces noms ne vous disent sans doute pas grand chose. Et pourtant, ce sont eux, avec quatre autres personnes, qui pourraient, lundi, lors du conseil d'administration extraordinaire, faire pencher la balance en faveur ou pas du maintien de Stéphane Richard à la tête d'Orange. Ils sont ce qu'on appelle des membres indépendants, à savoir qu'ils ne représentent ni le personnel de la société, ni l'État. Un profil qui rend leur vote difficile à anticiper.

Sur ces sept membres, toutes sont «libres de conflit d'intérêt» selon Orange, à savoir qu'ils prendront leur décision en leur âme et conscience. Faux, répond Proxinvest, cabinet spécialiste des questions de gouvernance dans les entreprises. «Nous contestons la qualification d'indépendance de Claudie Haigneré (ancienne ministre de droite et s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant