Orange : le dividende tiendra-t-il ? 

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Le chiffre d'affaires du semestre, en baisse comparable de 4,5%, à 20,6 milliards d'euros, a été conforme aux attentes du marché. D'un montant de 6,417 milliards, la marge d'exploitation (31,1%) a vu son recul limité à 1 point, grâce à la diminution des coûts de 441 millions. 

A fin juin, le bénéfice net de l'opérateur avait atteint 1,209 milliard d'euros, en recul de 36,6%. Avec un cash-flow d'exploitation (3,96 milliards) à mi-exercice, Orange dit avoir atteint 57% de son objectif qu'elle maintient donc intact pour cet agrégat comptable, soit plus de 7 milliards d'euros.

Le groupe confirme aussi le versement d'un dividende «minimum» de 0,80 euro par action au titre de l'exercice en cours. A signaler d'ailleurs que le conseil d'administration a décidé de verser un acompte sur le dividende ordinaire (exercice 2013), de 0,30 euro, qui sera payé le 11 décembre prochain. La déception du marché tient à l'annonce d'un litige fiscal datant de 2005 et pour lequel Orange va déposer un recours contentieux. Néanmoins, l'opérateur devra régler 2,15 milliards d'euros, au second semestre, ce qui alourdit d'autant la dette nette (29,6 milliards) qui avait pourtant diminué de 935 millions, à fin juin dernier.

La réserve du marché tient aussi à l'absence de visibilité sur le marché de la téléphonie mobile en France, tant la guerre fait rage avec le lancement de l'offre subventionnée «forte et massive» de Free Mobile, et du démarrage de la 4G, ce qui risque de peser sur la marge d'exploitation, fait valoir Oddo Securities. La banque Citi se préoccupe elle aussi de l'environnement très concurrentiel qui met sous pression la politique de prix d'Orange et pourrait même conduire l'opérateur historique à réduire son dividende pour réduire son niveau d'endettement.

Conserver.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant