Orange investit massivement dans les réseaux et la fibre pour retrouver la croissance

le
0
Orange investit massivement dans les réseaux et la fibre pour retrouver la croissance
Orange investit massivement dans les réseaux et la fibre pour retrouver la croissance

Dans le cadre de son nouveau plan stratégique "Essentiels 2020", Orange espère retrouver le chemin de la croissance avec l'enrichissement de l'expérience de ses clients, grâce à des investissements massifs dans les infrastructures.Le groupe français de télécommunications va injecter 15 milliards d'euros entre 2015 et 2018 dans ses réseaux et multiplier par trois en France ses investissements dans la fibre d'ici cinq ans, afin d'offrir à chaque client "une expérience incomparable", a annoncé mardi son PDG Stéphane Richard.L'opérateur a pour objectif un triplement du débit moyen des données de ses abonnés fixes et mobiles d'ici fin 2018, qui, s'il est atteint, serait susceptible de lui assurer un chiffre d'affaires et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) supérieurs à cette date à ceux réalisés en 2014.Moins affecté que ses concurrents par l'arrivée de Free sur le mobile, le groupe a vu son chiffre d'affaires ralentir sa baisse l'an passé, à 39,4 milliards d'euros, même si le point d'inflexion n'est pas encore intervenu."Notre chiffre d'affaires devrait atteindre un point bas en 2016 et notre Ebitda devrait connaître le même sort en 2015", a d'ailleurs indiqué le PDG d'Orange.Pour rebondir, ce sont globalement plus de 15 milliards d'euros qui vont être injectés dans les réseaux d'Orange jusqu'à 2018, dont 4,5 milliards dans la fibre optique."Ce qui compte en premier lieu pour nos clients c'est la qualité et la performance du réseau qu'ils perçoivent dans leurs principaux lieux de vie et leurs trajets quotidiens", a expliqué Stéphane Richard.En Europe, Orange ambitionne ainsi d'ici trois ans de disposer d'une couverture 4G dépassant 95% dans les pays où il est présent.En Afrique et au Moyen-Orient, marchés en croissance forte, l'opérateur compte déployer la 4G dans la majorité des pays de cette zone lors des trois prochaines années.Et dans le fixe, le groupe va passer de 3,6 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant