Orange en quête d'acquisitions en Europe et au-delà

le
2
ORANGE EN QUÊTE D'ACQUISITIONS EN EUROPE ET AU-DELÀ
ORANGE EN QUÊTE D'ACQUISITIONS EN EUROPE ET AU-DELÀ

PARIS (Reuters) - Orange va rechercher des acquisitions en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, a déclaré lundi son PDG, après l'échec de la tentative de rachat par son groupe de Bouygues Telecom.

Les deux groupes ont annoncé vendredi l'échec de leurs négociations sur une opération complexe évaluée à environ 10 milliards d'euros et qui comprenait la cession d'actifs à Iliad et SFR.

"La consolidation aurait facilité les choses, mais notre stratégie en France n'a pas changé", a dit Stéphane Richard, PDG d'Orange, dans un entretien à l'agence de presse Bloomberg.

"Nous continuerons également de rechercher des opportunités de consolidation et d'entrer dans de nouveaux marchés en Europe, ainsi qu'à nous développer en Afrique et au Moyen-Orient".

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mim69005 il y a 8 mois

    D'accord avec Dada40, et l'Etat actionnaire de référence d'Orange va le laisser investir à l'étranger (!!) et donc affaiblir de fait le potentiel d'Orange France. C'est ce qui s'appelle une politique de gribouille !!! Tout ça pour contrer (ou nuire à) Martin Bouygues ?

  • DADA40 il y a 8 mois

    Bravo à l'état qui a bloqué la transaction. Le fric va partir à l'étranger au lieu de faire des investissements en France et donc perte d'emplois.