Orange : dix suicides recensés depuis janvier

le
1
Orange : dix suicides recensés depuis janvier
Orange : dix suicides recensés depuis janvier

Dix salariés d'Orange se sont suicidés depuis le début de l'année, soit «presque autant qu'au cours de toute l'année 2013», a annoncé mardi l'Observatoire du stress et des mobilités forcées. Cet organisme créé par des syndicats de France Télécom (CFE-CGC et SUD) qui, depuis la vague de suicides dans le groupe de 2008-2009, y recense les drames voit là un motif de «grave alerte».

Selon lui, la majorité de ces suicides «ont une relation explicite au travail». Pour l'ensemble de l'année 2013, 11 suicides avaient été recensés au sein du groupe, a indiqué mardi un membre de l'observatoire, qui évoque une accélération «tout à fait étonnante», même s'il y a souvent plus de suicides en début d'année et après les fêtes.

Les mêmes facteurs que lors de la crise précédente

L'Observatoire, dont les données ont d'abord été publiées par Mediapart, rapporte que le climat social avait été «apaisé» au sein de l'entreprise qui emploie environ 100.000 personnes. Cet apaisement avait notamment été obtenu grâce au «contrat social» lancé après la crise en septembre 2010, qui prévoyait 10.000 recrutements.

Mais, dit l'observatoire, «on retrouve dans l'entreprise d'aujourd'hui les facteurs structurels de la crise 2007-2009, dont l'une des manifestations, la plus grave, est la remontée rapide des suicides».

La direction rappelée «à la vigilance»

Sollicitée par l'AFP, la direction d'Orange a reconnu avoir connu «depuis le début de l'année plusieurs suicides». «Chacun de ces actes est par nature singulier et renvoie à des contextes différents. Néanmoins, ces situations nous rappellent à la vigilance», a dit l'entreprise.

Elle souligne que le médiateur du groupe, Jean-François Colin, rencontrera vendredi les représentants du personnel au Comité national d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CNSHSCT) «pour échanger avec eux sur les dispositifs de prévention des conduites ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fredgg84 le mardi 18 mar 2014 à 23:33

    Rien d'étonnant s'ils traitent leurs employés comme leurs clients