Orange discute d'une coopération avec MCI en Iran-porte-parole

le
0
 (Actualisé avec précisions et contexte) 
    PARIS, 31 août (Reuters) - Orange  ORAN.PA  discute avec le 
premier opérateur mobile iranien, Mobile Telecommunication 
Company of Iran (MCI), en vue d'une éventuelle coopération dans 
plusieurs domaines, a annoncé mercredi soir un porte-parole du 
groupe français. 
    Il a précisé à Reuters que ces négociations en vue d'une 
coopération devraient aboutir "dans les prochains mois". 
    Selon une information publiée mercredi par le Wall Street 
Journal, qui cite des sources proches du dossier, Orange est 
entré en négociations, non seulement pour conclure un éventuel 
accord de coopération commerciale et technique avec l'iranien, 
mais aussi en vue d'acquérir une part du capital de MCI.       
    Orange n'a pas formellement confirmé ni démenti cette 
information mais a affirmé que comme d'autres opérateurs 
internationaux le groupe étudiait les possibilités qui s'ouvrent 
sur le marché iranien à la suite de la levée des sanctions. 
    "Nous menons des études de faisabilité pour comprendre et 
évaluer ce qui est possible dans cet environnement complexe, 
particulièrement en rapport avec certaines sanctions économiques 
qui continuent à s'appliquer en Iran", a dit le porte-parole. 
    Six mois après la conclusion de l'accord historique sur 
l'encadrement des activités nucléaires de Téhéran de juillet 
2015, la plupart des sanctions internationales ont été levées, 
provoquant une ruée des entreprises et des investisseurs 
étrangers sur le marché iranien. Mais ils se heurtent à une 
série d'obstables, dont la résistance de la frange la plus dure 
de la République islamique et la peur de contrevenir aux 
sanctions américaines non encore levées.   
    Le taux de pénétration des téléphones mobiles sur le marché 
iranien est de 130%, ce qui signifie que certains iraniens ont 
deux appareils ou cartes SIM, et les deux tiers des ménages ont 
une connexion haut débit, précise le Wall Street Journal. MCI 
est leader en Iran avec 60% du marché, ajoute le quotidien.   
 
 (Juliette Rouillon pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant