Orange - Bouygues : "50 % de chances de trouver un accord", dit Richard

le
1
Stéphane Richard est en contact « quasi quotidien » avec Martin Bouygues dans le cadre des négociations de rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom.
Stéphane Richard est en contact « quasi quotidien » avec Martin Bouygues dans le cadre des négociations de rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom.

« Je maintiens ma probabilité de succès de l'opération à 50-50 », a expliqué Stéphane Richard, le numéro un d'Orange, à propos du rachat de Bouygues Telecom, en marge du Mobile World Congress lundi. Cette opération doit se traduire par l'entrée au capital de Bouygues qui pourrait prendre autour de 10 % du nouvel ensemble. Elle pourrait par ailleurs aboutir au rachat par Free et SFR d'une partie du réseau, des boutiques ou de la clientèle professionnelle du nouvel ensemble. Pour qu'elle aboutisse, l'opération nécessite enfin l'accord de l'État qui va voir sa part baisser dans le nouvel Orange, comme le « go » final de l'Autorité de la concurrence et de Bruxelles.

Pourquoi l'opération, dont les discussions ont commencé avant Noël, et qui bénéficiait jusqu'ici d'un « alignement favorable de planètes », prend-elle si longtemps ? « Cela fait sept semaines que nous discutons. Il y a forcément des points où nous devons trouver un consensus. Mais tout est négociable. Pour ma part, je pense qu'il faut que l'opération soit créatrice de valeur pour nos actionnaires, qu'elle ait un intérêt industriel sur le long terme, et qu'elle soit socialement acceptable », a précisé Stéphane Richard.

Contact quotidien avec Martin Bouygues

En interne, un cadre d'Orange explique : « Nous nous fixons jusqu'à la fin mars pour voir si les choses ont une chance d'aboutir » avant de relativiser : « Le rachat...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga il y a 10 mois

    et autant de ne pas le trouver.......sacré farceur ce Richard......si je ne me trompe pas c'est juste!