Orange accusé de compromissions en Tunisie

le
0
Le site Owni.fr affirme que l'opérateur a procédé à un montage financier douteux pour obtenir la troisième licence de téléphonie fixe et mobile en Tunisie. Des accusations prises très au sérieux par l'opérateur français.

À quel prix Orange s'est-il implanté sur le sol tunisien? La filiale de France Télécom aurait «monnayé» sa présence en Tunisie avec le clan Ben Ali, affirme le journal en ligne Owni. «Orange s'est compromis dans un schéma de corruption du régime de Zine el-Abidine Ben Ali» à propos de l'attribution de licence 3G, affirme encore le site d'information qui publie des «documents exclusifs».

Et les accusations sont prises très au sérieux par l'opérateur. Le PDG de France Télécom, Stéphane Richard, a démenti «toute corruption» au micro de France Inter jeudi matin. Le dirigeant a ajouté : «notre activité en Tunisie ne procède pas de la corruption, et ne procède que du résultat d'un appel d'offres international, dans laquelle d'ailleurs beaucoup d'autres que nous étaient compétiteurs. On a investi en tout 260 millions d'euros en Tunisie pour déployer un réseau 3G», a-t-il poursuivi. La moitié de la somme «a été versée à l'État tunisien et pas à l'ent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant