Orages : vigilance orange levée dans neuf départements du Sud-Ouest

le
0
Orages : vigilance orange levée dans neuf départements du Sud-Ouest
Orages : vigilance orange levée dans neuf départements du Sud-Ouest

Météo-France a levé vendredi soir l'alerte aux orages qu'elle avait lancée dans l'après-midi concernant 9 départements du sud-ouest de la France. Neuf départements étaient placés en vigilance orange par Météo France depuis ce vendredi matin en raison d'une «situation fortement orageuse d'été». L'Ariège, l'Aude, la Haute-Garonne, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Tarn et le Tarn-et-Garonne, auxquels il faut rajouter Andorre sont concernés.

Selon le bulletin de Météo-France de 22H00, des orages se produisent encore dans cette région mais leur intensité ne justifie plus le maintien de la vigilance orange. Les derniers orages se concentraient dans le Gers, donnant de fortes pluies et quelques rafales de vent autour de 80 km/h, précise Météo-France. Ces orages vont s'atténuer progressivement dans l'heure à venir et ne laisseront que des pluies et très peu d'activité électrique

L'activité orageuse poursuivra sa route vers le massif Central puis la Bourgogne dans le courant de la nuit.

En milieu d'après-midi, des orages ont commencé à éclater au sud de la Garonne et vont s'étendre à tout le quart Sud-ouest. Localement violents, ils devraient être accompagnés d'une forte activité électrique, d'un fort risque de grêle et de violentes rafales de vent. Les rafales de vent pourront atteindre 80 à 100km/h par endroits. De fortes intensités pluvieuses pourront également être observées avec des quantités de 40 à 60 mm en une heure.

Cette dégradation devait évoluer rapidement sur le pays en cours de nuit et s'étendre vers les frontières du nord. Samedi, en matinée, on retrouvera un axe pluvio-orageux de Midi-Pyrénées et du Languedoc/Roussillon aux régions du nord de la Seine. Il faudra compter encore avec des orages localement violents et de très forts cumuls de pluie. Cette dégradation orageuse s'installera ensuite plus à l'est, vers la vallée du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant