Orages : fin de la vigilance orange pour les 22 départements en alerte

le
0
Orages : fin de la vigilance orange pour les 22 départements en alerte
Orages : fin de la vigilance orange pour les 22 départements en alerte

Météo France a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi la fin de la vigilance orange «orages» pour les 22 départements encore en alerte vendredi soir alors que le Béarn a été frappé par de violents orages et de forts vents qui ont laissé 10 000 foyers sans électricité (voir encadré).

Dans un premier temps, Météo France a annoncé en milieu de nuit la fin de la vigilance pour neuf départements - Allier, Aude, Aveyron, Cantal, Hérault, Lozère, Nièvre, Puy-de-Dôme et Tarn.

Selon la préfecture des Pyrénées Atlantiques, quelque 10 000 foyers ont été privés d'électricité dans la région de Pau, à la suite des orages, d' impacts de foudre et de vents violents allant jusqu'à 108 km/h qui ont provoqué des chutes d'arbres et branchages sur les routes et les voies ferrées. La moitié d'entre eux environ avait de nouveau l'électricité vers 22 heures. Les autres devaient la voir rétablie samedi matin, a-t-on précisé auprès de la préfecture.

Béarn : 10 000 foyers sans électricité, des axes ferroviaires perturbés

Environ 10 000 foyers étaient privés d'électricité en Béarn vendredi soir, après un fort passage orageux accompagné de vents violents, allant jusqu'a 108 kmh, qui a aussi coupé des axes ferroviaires.

Les pompiers des Pyrénées-Atlantiques ont réalisé quelque 150 interventions dans la soirée à la suite des orages, parfois accompagnés de grêle. Un pompier a été très légèrement blessé, à la cheville, lors d'une des interventions, qui ont surtout porté sur des chutes d'arbres sur des voies ou lignes électriques et des inondations de maisons.

 Sur les 10 000 foyers sans électricité, la moitié d'entre eux environ avait de nouveau l'électricité vers 22 heures. Les autres devait la voir rétablie samedi matin. Le passage orageux a été le plus marqué entre 18 et 19h30 dans le secteur de Nay, Pontacq, Soumoulou et Lasseube dans l'est des Pyrénées-Atlantiques. Des rafales de 108 km/h ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant