Orages : fin de l'alerte orange, des dégâts en Essonne et Seine-et-Marne

le
2
Orages : fin de l'alerte orange, des dégâts en Essonne et Seine-et-Marne
Orages : fin de l'alerte orange, des dégâts en Essonne et Seine-et-Marne

Les orages sont passés mais laissent des dégâts derrière eux. Météo France a levé à 4 heures, ce mardi, son bulletin d'alerte orange aux orages. Jusqu'à 41 départements avaient été placés sous surveillance lundi. 

Aucune victime n'est à déplorer à la suite des nombreux orages qui ont touché la France depuis 48 heures. Mais de nouveaux dégâts ont été enregistrés dans la nuit de lundi à mardi dans les départements de la Seine-et-Marne, de l'Essonne et dans l'Oise.

En Seine-et-Marne.  Les pompiers sont intervenus à plus de 500 reprises entre 1 heure et 2h30 dans le sud du département particulièrement touché par les averses de grêle. Météo France a enregistré une rafale de vent à 101 km/h à Nangis, à l'est de Melun.

C'est à Mormant, à 25 km au nord-est de Melun, que les dégâts sont les plus importants et les plus nombreux. Les pompiers y ont effectué 190 interventions cette nuit. Actuellement 50 pompiers sont encore sur place. La nuit dernière, ils ont dû aussi faire descendre des particuliers grimpés sur leur toit en plein orage pour réparer les trous ! Deux habitants ont été légèrement blessés à la tête par des grêlons gros comme des balles de tennis selon des témoins ; ce sont les seules victimes de cet orage dantesque. Selon le maire, quelque 1500 habitations, pavillons et appartements, sont touchées au toit, aux fenêtres. Des plafonds intérieurs se sont effondrés. Car après un quart d'heure de grêle qui a percé les toits, ont suivi vingt minutes de pluie qui a gorgé d'eau les plafonds et tout fait s'effondrer. Le toit d'un pavillon s'est également effondré. Tous les véhicules stationnés dehors ont la carrosserie déformée et les vitres brisées. Les deux groupes scolaires endommagés, qui accueillent d'habitude 600 écoliers, sont fermés. Toutes les salles communales et deux gymnases sont inutilisables. Enfin, deux magasins, l'un de jardinage et l'autre d'alimentation, sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • o.top le mardi 10 juin 2014 à 10:09

    oups plaigne

  • o.top le mardi 10 juin 2014 à 10:07

    dingue on annonce des orages violents vent, grêle et....on laisse son mobilier de jardin dehors ! faut pas que ça se pleigne après !