Orages et pluies : l'alerte orange levée, un mort au Pays basque

le
0
Orages et pluies : l'alerte orange levée, un mort au Pays basque
Orages et pluies : l'alerte orange levée, un mort au Pays basque

L'alerte orange aux intempéries qui avait concerné jusqu'à 31 départements vendredi, a été levée dans la soirée. L'alerte concernait encore 16 départements à 19 heures. Selon le dernier bulletin, l'activité orageuse s'est décalée et touche actuellement le nord du Jura et le sud de l'Alsace mais les orages sont moins violents.

Lors de l'épisode orageux, des rafales de 107 km/h ont été relevées à Grenoble et «des cumuls importants de l'ordre de 40 litres/m2 ont été observés en Ardèche», selon Météo-France.

En raison du risque de vents violents, les mairies de Strasbourg et Valence (Drôme) ont renoncé à diffusé sur écran géant et en plein air le match France-Allemagne, optant pour une diffusion dans des salles (Zénith pour Strasbourg, salle polyvalente pour Valence).

Inondations dans le Sud-Ouest

Le Pays basque était le plus touché vendredi par l'alerte météo, avec des crues d'une rare violence. Mais «le maximum est derrière nous. La météo va s'améliorer dans le courant de la journée avec des pluies moins fortes», a rassuré sur France Bleu Pays basque le directeur de cabinet de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, Pascal Vion, où l'alerte «orages», a été levée ainsi que la vigilance orange «crues».

En une nuit l'équivalent d'un mois de pluie est tombé au Pays basque, entraînant une montée brusque des eaux.

Un mort au Pays basque

France 3 Aquitaine annonce qu'une personne est morte ce vendredi matin dans les Pyrénées-Atlantiques en raison de la forte montée des eaux qui s'est produite entre 4 heures et 5 heures. Le drame est survenu à Ostabat. La victime est un homme de 84 ans, emporté alors qu'il était au volant de son véhicule.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté «ses condoléances très sincères» à la famille et aux proches de la victime. 240 interventions des pompiers avaient déjà eu lieu dans la région, ce vendredi à 8h30. En outre, des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant