Orages : deux morts dans le Sud-Ouest, 25000 foyers privés d'électricité

le , mis à jour à 23:55
0
Orages : deux morts dans le Sud-Ouest, 25000 foyers privés d'électricité
Orages : deux morts dans le Sud-Ouest, 25000 foyers privés d'électricité

Les intempéries qui viennent de traverser une large partie sud, centre et est de la France ont d'importantes conséquences. Deux personnes sont mortes, plusieurs sont blessées et la rentrée des classes est repoussée à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne. Ce département où de très violents orages se sont abattus, notamment aux environs de 20 heures - 21 heures lundi soir, est particulièrement touché.

Fin de la vigilance orange, des vents ont soufflé à plus de 150 km/h. Météo France ne place plus aucun département de France métropolitaine en vigilance orange ce mardi matin. Des pluies et des orages continuent de concerner le Sud, le Centre et l'Est du pays, mais ils ne nécessitent pas de vigilance particulière. Dans le Lot, au Montat, le vent a soufflé jusqu'à 153 km/h pendant la vigilance orange. A Montauban, on a relevé 135 km/h.

Deux morts, des blessés graves. Une femme est morte lundi soir à Monbeton, dans le Tarn-et-Garonne, après qu'un arbre s'est abattu sur sa voiture. Elle était originaire de Montauban et rentrait d'un entraînement de son club de basket, dans lequel elle était une bénévole active, raconte La Dépêche du Midi. 

En Charente, un routier bulgare est également décédé. Il a été foudroyé à Nonaville (Charente), le long de la RN 10. Selon «Charente libre» il s'est arrêté vers 20 heures lundi pour dîner et est descendu de son camion pieds nus dans l'eau. La météo pourrait aussi être en cause dans un accident de la route mortel au sud de Toulouse.

Au total, selon le ministère de l'Intérieur, outre les deux morts, on comptabilise 2 blessés graves et 10 blessés plus légers, dont 1 pompier.

Des coupures d'électricité et de téléphone. Jusqu'à 100 000 personnes ont été privées de courant en Midi-Pyrénées, selon ERDF (Electricité réseau distribution France), en charge de la gestion du réseau électrique. ERDF a indiqué qu'à 22 heures, il restait 25 000 foyers privés ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant