Orages : des grêlons gros comme des balles de tennis !

le
0
Photo prise mardi matin en Seine-et-Marne.
Photo prise mardi matin en Seine-et-Marne.

Météo-France nous avait prévenus : 41 départements avaient été placés en vigilance orange. La bande orageuse devait traverser le pays et affecter une bande centrale du Nord au Pays basque. Lundi, le vignoble de Bordeaux et la ville de Cognac, durement touchés, focalisaient l'attention. L'Ile-de-France, les Yvelines et le Val-d'Oise étaient aussi concernés par de très violentes chutes de grêle.

Mardi matin, rebelote pour une partie des habitants de la région parisienne, qui ont passé une nuit éprouvante. À la clé, vitres et pare-brise crevés, tuiles cassées, et inondations pour faire bonne mesure.

Selon le témoignage de l'un de nos collaborateurs, au sud de la Seine-et-Marne, près de Fontainebleau, l'orage a éclaté vers minuit et demi. Des éclairs ont illuminé la nuit avant l'apocalypse : des grêlons se sont abattus avec une rare violence sur la toiture. Pendant 25 minutes, les murs tremblent et il semble que les velux ne vont pas résister. Finalement ce sont les tuiles qui ont flanché : 15 sont cassées. Conséquence : il pleut dans la maison. Quant au pare-brise de la voiture neuve, il est bon à être remplacé.

La formule consacrée consiste à s'extasier sur des grêlons "de la taille d'une balle de tennis". Sauf que cette fois, ce n'est pas une formule toute faite.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant