Orages : des dégâts en Bourgogne, 22 départements en alerte orange

le
0
Orages : des dégâts en Bourgogne, 22 départements en alerte orange
Orages : des dégâts en Bourgogne, 22 départements en alerte orange

Vingt-deux départements sont toujours, ce samedi soir, en vigilance orange pour orages, grêle et parfois vent violent. Alors qu'ils étaient trente-deux dans la matinée, Météo France a levé l'alerte dans certains secteurs du Sud-Ouest, où le temps commence à se calmer. La Corrèze, le Gers, le Lot, les Hautes-Pyrénées, le Tarn-et-Garonne et les départements de l'Aquitaine n'étaient plus sous surveillance à 22 heures.

En revanche, sont toujours concernés l'Allier, le Cantal, la Loire, la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme, le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, l'Ariège, l'Aveyron, la Haute-Garonne, le Tarn, l'Ain, l'Ardèche, le Haut-Rhin, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Côte-d'Or, la Lozère, le Bas-Rhin et les Vosges.

Les premiers dégâts importants ont été relevés en Bourgogne dans l'après-midi. Les vignobles de la côte de Beaune (Côte-d'Or) ont été touchés par des orages de grêle, qui sont tombés notamment sur les communes de Santenay, Meursault, Volnay, Pommard et Beaune, où poussent de prestigieuses appellations. «C'est une véritable catastrophe. On était parti sur une belle récolte et ça tombe à l'eau», déplore déjà le président du syndicat de Pommard, Jean-Louis Moissenet. «On devrait être dans les mêmes proportions que l'an dernier, soit entre 40% et 80%» de pertes selon les parcelles, a précisé le président du syndicat d'appellation de Volnay, Thiébault Huber. Le secteur avait déjà été détruit par la grêle en juillet 2013 et durant l'été 2012.

 

Dans la région de Lyon et dans le Beaujolais, le préfet du Rhône a interdit, pour la soirée et la nuit de samedi à dimanche, les manifestations culturelles et sportives en raison des vents violents pouvant dépasser 100km/h.

Dans le Sud-Ouest la seconde soirée du festival Garorock, un des premiers festivals de la saison, a été annulée par décision préfectorale en raison des orages sur le Lot-et-Garonne. Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant