Orages : dégâts dans la Loire, 21 départements en alerte orange

le
0
Orages : dégâts dans la Loire, 21 départements en alerte orange
Orages : dégâts dans la Loire, 21 départements en alerte orange

Les orages ont encore fait de gros dégâts dans la nuit de lundi à mardi, dans la Loire notamment selon le Progrès. Les premiers d'entre eux ont éclaté vers 17 h 30 dans le Roannais, avec des chutes de grêle qui ont duré plus d'une heure. A Briennon, elle s'est mise à tomber à la fin d'un critérium cycliste durant deux minutes, mais cela a suffit pour abîmer les voitures et blesser des spectateurs. D'autres épisodes devraient se poursuivre dans les prochains jours puisque la Loire fait partie des 21 départements qui ont été placés ce mardi en vigilance orange par Météo-France. Lundi, cette alerte ne concernait que huit départements du centre du pays.

La région Midi-Pyrénées, les départements de Corrèze, de la Creuse, des Landes, du Lot-et-Garonne, et des Pyrénées-Atlantiques sont d'ores et déjà placés sous vigilance orange jusqu'à mercredi 9 heures. L'alerte est maintenue sur la Bourgogne, le Cantal, la Loire et le Puy-de-Dôme. Après une accalmie au cours de la nuit de lundi à mardi, les orages «repartent sur le Massif Central», indique Météo France.

Cette vague orageuse circulera d'ouest en est avec des phénomènes parfois violents selon la Chaîne Météo. En dehors des rivages méditerranéens, peu de régions seront épargnées. Les températures seront également en baisse. Météo France, met en garde contre cette situation fortement orageuse d'été, qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un fort risque de phénomène violent. Les orages pourront être marqués par de fortes précipitations, une importante activité électrique, des rafales de vent pouvant dépasser les 100 km/h et de la grêle.

Sur le Massif Central et la Bourgogne, les orages qui remontent depuis le Bassin aquitain pourront s'avérer nombreux. L'activité significative redémarre actuellement et se poursuivra jusqu'en cours d'après midi. Sur le Sud-ouest il faudra attendre la soirée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant