Orages : 35 départements en vigilance orange, phénomènes violents possibles

le
0
Orages : 35 départements en vigilance orange, phénomènes violents possibles
Orages : 35 départements en vigilance orange, phénomènes violents possibles

Météo France a réduit saamedi soir de 40 à 35 le nombre de départements qui, des Pyrénées jusqu'au quart nord-est, étaient placés en vigilance orange «orages» avec de possibles phénomènes orageux violents depuis samedi après-midi, le département du Rhône étant à la fois en alerte orange «orages» et «canicule».

Dans son bulletin de minuit, Météo France a précisé que la fin de la vigilance orange concernait les départements des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne et de l'Ariège.

Le maintien de suivi, a ajouté Météo France, concerne les 35 départements des régions Alsace, Auvergne, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche -Comté, Limousin, Lorraine ainsi que l'Ain, l'Aveyron, la Dordogne, le Gers, la Loire, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Rhône, le Tarn et Tarn-et-Garonne

Météo France avait placé samedi après-midi 15 nouveaux départements du nord-est du pays en vigilance orange aux orages, qui viennent donc s'ajouter au 25 départements du sud-ouest et du centre déjà placés en alerte à l'aube.Le Rhône connait également un nouvel épisode caniculaire.

Samedi matin dès 6 heures, Météo France avait instauré dans son bulletin un début de suivi «orages» dans 25 départements : ceux des régions Auvergne, Bourgogne, Limousin et Midi-Pyrénées ainsi que l'Ain, la Dordogne, les Landes, la Loire, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques, tandis que le suivi du département du Rhône est maintenu avec toutefois une «température maximale un peu plus basse que prévue». A 16 heures, les départements des régions Alsace, CXhampagne-Ardenne, Franche-Comte et Lorraine, ont également été placés en alerte. 

L'institut météorologique qualifie l'épisode caniculaire de «sensiblement moins durable que celui du début de ce mois de juillet 2015». En ce qui concerne les orages, Météo France précise qu'il s'agit d'une «situation orageuse d'été qui nécessite ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant