Orages : 14 départements du Nord-Est encore en alerte, un mort en Alsace

le
0
Orages : 14 départements du Nord-Est encore en alerte, un mort en Alsace
Orages : 14 départements du Nord-Est encore en alerte, un mort en Alsace

Le nombre de départements en alerte orange aux orages diminue progressivement. Ils sont encore 14, dans le quart nord-est de la France à rester sous surveillance, annonce Météo-France, ce samedi matin.

 

Il s'agit du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, du Territoire de Belfort, du Doux, du Jura, de la Haute-Saône, de l'Aube, de la Côte-d'Or, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, de la Saône-et-Loire, des Vosges et de l'Yonne. L'alerte a en revanche été levée pour la Haute-Vienne, la Corrèze, la Creuse, les Ardennes, la Marne, la Meuse, la Nièvre, l'Allier, la Loire, le Puy-de-Dôme et le Rhône.

 

 

Cette alerte météorologique devrait durer jusqu'à 13 heures  ce samedi. Les orages «seront localement marqués, s'accompagnant d'une activité électrique intense, de rafales de vent pouvant être localement marquées (entre 70 km/h et 100 km/h), ainsi que de fortes précipitations sur de courtes périodes pouvant donner des lames d'eau de 20 mm à 30 mm en 1 heure, parfois jusqu'à 40 mm à 60 mm très ponctuellement. Vers le milieu de journée de ce samedi, les orages vont se décaler ensuite hors de nos frontières».

 

Keraunos, l'observatoire français des tornades et orages violents, s'attend à ce que les orages s'intensifient entre la matinée et l'après-midi. «Ils seront en mesure de générer des chutes de grêle mais surtout de fortes pluies. Quelques inondations locales sont donc envisageables sur cette zone, déjà fortement impactée ces derniers jours et semaines.»

 

Le bureau d'études météorologiques Météoconsult rapporte que déjà «près de 200 000 éclairs ont été comptabilisés depuis la veille entre le Sud-Ouest et le Nord-Est». Cette carte fournie par Météociel permet d'ailleurs de suivre l'évolution des impacts de foudre sur les deux dernières heures.

 

Depuis vendredi, «on a relevé 49 mm en 2 heures à Vaux-Renard, dans le Rhône, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant