ORACLE fait mieux que prévu malgré l'impact négatif du dollar

le
0

(AOF) - Oracle a annoncé mercredi soir des résultats en baisse, pénalisés de nouveau par la vigueur du dollar. Au deuxième trimestre, clos fin novembre, le bénéfice net de l'éditeur américain de logiciels professionnels a reculé de 12% à 2,2 milliards de dollars, soit 51 cents par action. Son recul serait limité à 3% à taux de change constants, a-t-il précisé. Pour autant, son bénéfice par action hors éléments exceptionnels a atteint 63 cents, dépassant de 3 cents le consensus Thomson Reuters. Les ventes ont aussi reculé de 6% à 9 milliards de dollars là où Wall Street visait 9,06 milliards.

Elles seraient restées stables à taux de change constants.

Oracle a précisé que les revenus générés par ses activités dans le cloud (informatique à distance et par abonnement) ont augmenté de 26% à 649 millions de dollars. La progression est de 31% à taux de change constants.

En revanche, les ventes de licences logiciels - la méthode traditionnelle de commercialisation - ont chuté de 18% (-12% à taux de change constants) à 1,7 milliard.

S'agissant de ses perspectives pour le trimestre en cours, le groupe technologique américain table sur un bénéfice par action hors éléments exceptionnels situé entre 63 et 66 cents à taux de change constants. Le consensus est de 65 cents. Le chiffre d'affaires du groupe devrait au pire rester stable et au mieux progresser de 3%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant