Or: toujours sous pression alors que les taux se tendent.

le
0

(CercleFinance.com) - Toujours pas de reprise pour le métal jaune dans un contexte de tension des taux longs aux Etats-Unis. Au terme du premier fixing de de ce jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.265,9 dollars (- 0,35 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.161 euros (+ 0,9 euro).

Pas moyen : sur un mois, l'once d'or abandonne environ 60 dollars qu'elle ne parvient pas à regagner. Principale explication : le marché est de plus en plus persuadé que la normalisation monétaire va se poursuivre aux Etats-Unis, le marché financier directeur.

Du côté des taux courts, l'indicateur FedWatch du CME chiffre à 78,3% la probabilité de voir la banque centrale américaine donner un nouveau “tour de vis” à ses taux directeurs le 14 décembre. Soit presque un an jour pour jour après le premier événement du genre depuis mi 2006.

Du côté des taux longs, le rendement du 'T-Bond' américain à dix ans atteint 1,85%, contre à peine 1,60% au début du mois et 1,35% début juillet. L'or, qui ne procure par définition aucun rendement, tend à souffrir du creusement de l'écart séparant le sien (0%) de celui des produits de taux.

Rien à signaler pour ce qui est du SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde, dont l'encours était stable hier soir à 942,6 tonnes. Un chiffre nettement inférieur aux 970 tonnes qui étaient encore de mise voilà huit jours.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant