Or: toujours pas de rebond pour la valeur refuge.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.256,15 dollars (- 4,9 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.140,1 euros (- 2,8 euros).

L'once de métal jaune peine toujours à se reprendre : après un récent accès de baisse, puisque les 1.340 dollars étaient toujours tenus le 26 septembre dernier, le cours de l'once est revenu juste au-dessous d'un important indicateur technique à moyen terme, sa moyenne mobile à 200 jours, sise vers 1.267 dollars.

Pour l'heure, la probabilité implicite de voir la Fed relever ses taux lors de la réunion des 13 et 14 décembre, qui hier frôlait les 70%, est revenue à 65,1%, selon l'indicateur FedWatch calculé par le CME. Mais ce taux reste très supérieur à 50%.

De plus, alors que par définition celui de l'or est nul, le rendement du T-Bond américain à dix ans dépasse toujours les 1,77%, alors qu'il était inférieur à 1,60% à la fin du mois de septembre.

Malgré tout, à en juger par l'encours du premier ETF aurifère au monde, l'appétit des investisseurs pour le métal jaune n'a pas disparu : entre mercredi et jeudi soirs, l'encours du SPDR Gold Shares américain, premier au monde de ce genre de produits permettant de jouer l'or depuis la Bourse, a augmenté de 2,7 tonnes, à 961,6 tonnes. Soit son plus haut niveau depuis le 16 août dernier. Rappelons que cet encours était tombé sous la barre des 940 tonnes le 20 septembre dernier.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta sont baissiers à court terme tant que le niveau des 1.267,75 dollars n'aura pas été repris en clôture. Prochain support à 1.241,5 dollars, zone de résistance à 1.263,75-1267,75 dollars.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant