Or: sur les 1.200 dollars, l'once reprend son souffle.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.204,4 dollars (- 5,6 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.082,4 euros (- 5,7 euros).

Fondamentalement, les analystes Matières premières de Commerzbank pointent les dernières statistiques de la Suisse, importante plaque tournante du raffinage et de l'exportation d'or. En janvier, le pays a exporté 147,8 tonnes d'or, soit 31% de moins qu'en décembre, mais 18% de plus qu'en janvier 2015. La demande de l'Inde (41,7 tonnes) résiste relativement bien, mais 'celle de Hong Kong et de la Chine continentale a été pratiquement divisée par deux depuis décembre 2015 et dépasse à peine son niveau de janvier 2015'.

Selon Commerzbank, cette baisse de la demande chinoise constitue une surprise, le Nouvel An chinois intervenu début février étant traditionnellement propice à de nombreux cadeaux, notamment de l'or.

Toujours pas de changement pour la contrepartie du SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde, dont la masse de lingots était stable hier soir pour le troisième jour de suite, vers 711 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta indiquent que les signaux de surachat sont importants. Mais ils se gardent de passer baissiers tant que le support de 1.177 ne sera pas rompu en clôture, sur le marché au comptant. Ce qui matérialiserait 'la confirmation d'un sentiment baissier'. Mais il semble plus plausible aux spécialistes que l'once se mette à fluctuer dans une bande située entre 1.177 et 1.245, avant de repartir de l'avant.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant