Or: petite correction pour la valeur refuge.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.196,35 dollars (- 8,7 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.123,2 euros (- 6,1 euros).

Le métal jaune corrige partiellement la vive hausse qui, la veille, l'avait porté au-delà des 1.200 dollars pour la première fois depuis la fin du mois de novembre, deux semaines après l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

En effet, la première conférence de presse donnée cette semaine par Donald Trump a déçu les investisseurs en actifs risqués. Outre des imprécations contre le Mexique, les sociétés pharmaceutiques et certains médias, le “president elect” n'a guère évoqué le programme économique qui a tant fait monter les actions, le dollar et les taux depuis le 8 novembre.

Grimpé à 2,60% au milieu du mois de décembre, le rendement du T-Note fédéral à dix ans, le produit de taux de référence, est d'ailleurs revenu à 2,34% en l'absence de précision sur la relance fiscale et les travaux d'infrastructure, ce qui tend à faire remonter la perception du risque. Un bon point pour l'or, dont par définition le rendement est nul.

Attention cependant, nuance Société Générale : tout en évoquant “l'incertitude sur les implications concrètes de la présidence Trump”, les analystes estiment que “malgré la volatilité, il semble que l'optimisme quant à la croissance américaine, l'anticipation d'une politique fiscale plus accommodante et d'une politique monétaire plus restrictive devrait continuer à tendre les rendements des obligations américaines, soutenant ainsi le dollar.” Bref, les facteurs pesant sur le cours de la valeur refuge ne semblent pas devoir disparaître.

D'ailleurs, l'appétit des investisseurs pour le métal jaune n'est toujours pas revenu. Hier soir, l'encours du SPDR Gold Shares, le premier des ETF sur or au monde, restait stable à 805 tonnes, son plus bas niveau depuis mi-mars.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant