Or: net reflux de l'once vendredi midi.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once d'or cotait 1.284,5 dollars (- 26,2 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.142 euros (- 33,8 euros).

Chez Commerzbank, les analystes Matières premières soulignent que la vague d'aversion au risque qui avait porté hier l'once à son plus haut depuis l'été 2014 en dollars (et depuis avril 2013 en euros) a été suivie d'une correction.

Hier après-midi, le sentiment des opérateurs s'est brutalement retourné : les indices d'actions, actifs risqués par excellence, sont repartis vers le haut, pénalisant le cours de l'or.

Commerzbank ajoute que d'un point de vue fondamental, la demande de métal jaune de l'Inde, l'un des deux grands consommateurs avec la Chine, 'reste faible'. Ce qui peut être mesuré par l'écart de prix de l'or sur le marché indien, et sur le marché mondial. Actuellement, la décote du prix 'indien' atteint 50 dollars par once, un niveau record.

Quoi qu'il en soit, l'encours de lingots du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, a encore grimpé hier soir de plus de 2 tonnes par rapport à la veille, à 902,5 tonnes.

Commerzbank souligne que tous ETF aurifères confondus, l'encours global de ces produits financiers permettant de jouer l'or s'est accru de 44 tonnes depuis le début du mois, soulignant l'appétit des investisseurs pour la valeur refuge alors que les actions baissent et que les taux d'intérêt aussi.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant