Or: les ETF aurifères toujours en vedette.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mardi à Londres, l'once d'or cotait 1.229,35 dollars (- 7,15 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.131,5 euros (- 9 euros).

Le cours de l'once corrige ce midi, mais reste cependant l'un des actifs financiers les mieux orientés depuis le début de l'année.

D'ailleurs une fois de plus, l'encours du SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde, a grimpé hier de près de 10 tonnes par rapport à la veille, à 786,2 tonnes. Rappelons que cet encours avait commencé l'année vers 640 tonnes.

D'une manière générale, 'les investisseurs continuent à rechercher la sécurité en investissant dans l'or, avec plus de 193 millions de dollars de flux entrants (la semaine passée), faisant de l'or l'un des flux les plus importants', indique ETF Securities dans son rapport hebdomadaire datant du 29 février.

Depuis le début de l'année, indique le gestionnaire britannique chargé notamment de l'ETF aurifère Gold Bullion Securities (près de 91 tonnes de métal jaune d'encours), les investisseurs ont privilégié les placements défensifs, ce qui se traduit notamment par des flux entrants sur les ETF aurifères supérieurs à 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros). Ce qui porte leur encours global à 9,9 milliards de dollars.

Mal orientées, les autres matières premières ont peu la faveur des investisseurs en ETF, à quelques rares exceptions dont les “deux ors” : les ETP (Exchange Traded Products, catégorie générale de produits financiers indiciels comprenant les ETF) sur pétrole, par exemple, ont enregistré près de 450 millions de dollars de flux entrants depuis fin 2014 (d'où un encours de près de 1,6 milliard de dollars) alors que le brut semble avoir trouvé son plancher. Même si ce mouvement est bien plus modeste que celui constaté sur l'or “jaune”.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant