Or: le métal jaune corrige, les investisseurs en retrait.

le
0

(CercleFinance.com) - Selon le premier fixing du jour à Londres, l'once d'or fin cotait 1.258,25 dollars (- 8,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.146,7 euros (- 0,7 euro).

Selon les analystes Matières premières de Commerzbank, 'les cours des métaux précieux n'ont pas pu résister à la pression baissière des métaux industriels'. 'Bien que l'once d'or se soit tassée de l'ordre de 0,5% hier, elle continue cependant de profiter du statut de valeur refuge', indiquent-ils.

Les autres membres du complexe des métaux précieux, l'argent et les “platinoïdes”, dont l'usage est davantage tourné vers l'industrie, sont moins bien orientés, avec des baisses s'échelonnant de 1,6 à 3,3% sur la période. Mais le métal jaune n'échappe pas à la tendance.

Signalons que l'encours adossé au SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde, a baissé hier soir de 2,4 tonnes, à 790,7 tonnes. Rappelons qu'il était passé de 630,2 à 793,3 tonnes entre les 17 décembre et le 3 mars derniers. Alors que les indicateurs économiques sont devenus plus mitigés, et que ceux de Chine restent inquiétants, ce mouvement traduit le retour des investisseurs vers l'or, qui est aussi l'une des classes d'actifs les mieux orientées depuis le début de l'année.

Cependant, ce mouvement d'accumulation semble maintenant reprendre son souffle : “pour la première fois en un mois, l'indice Bloomberg compilant les encours de tous les ETF aurifères (dont le SPDR Gold Shares) baissé hier de 1,1 tonnes', souligne Commerzbank.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta persistent et signent : 's'il en est proche, l'or n'est pas encore en territoire de survente, selon nos indicateurs de tendance. Nous pensons que l'once peut encore tenter une extension et tester la résistance des 1.307 dollars.'

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant