Or : le lingot brille mais les trackers perdent de leur éclat

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - En 2013, la demande mondiale d'or (3.756,1 tonnes) a diminué de 15%. Le métal jaune consommé par la bijouterie a pourtant augmenté de 17% à 2.209,5 tonnes, selon les statistiques du World Gold Council. Les acheteurs indiens et chinois ont profité des nets reculs du prix de l'once, en avril et juin. L'an dernier, le prix moyen de l'once a reculé de 15,4% à 1.411,2. Il s'agit de la plus forte augmentation en un an de la demande venant des bijoutiers-joailliers depuis seize ans, explique cet observatoire issu l'industrie aurifère. La consommation d'or par les entreprises de technologie a peu varié à 404,8 tonnes (-1%).

La moindre demande de métal, l'an dernier, s'explique par la baisse de 32% des achats des banques centrales (368,6 tonnes) et surtout l'effondrement (?51%) des achats d'or pour l'investissement (1.410,5 tonnes). Encore que les barres-lingots et les pièces ont vu leur demande progresser de 28% à 1.654,1 tonnes. Le trou d'air provient des ETF (Exchange Traded Funds) et tous les autres fonds indexés sur le prix de l'or. Les ventes de parts de cette famille de placements-or ont obligé leurs gérants à vendre 880,8 tonnes de métal jaune. En 2012, les fonds indexés avaient acheté l'équivalent de 279,1 tonnes d'or.

Du côté de l'offre, les volumes d'or ont diminué de 2% à 4.339,9 tonnes, en 2013. Le recul du tonnage de métal jaune recyclé, à 1.371,4 tonnes (- 13,7%), n'a pu être entièrement compensé par

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant