Or: la hausse des taux met l'once sous pression.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de Londres, l'once d'or fin cotait 1.269,3 dollars (- 1,2 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1,162,9 euros (+ 0,2 euro).

Après une embardée jusqu'à 1.340 dollars voilà un mois, l'once d'or a ensuite reculé sensiblement et oscille désormais autour de sa moyenne mobile à 200 jours, qu'elle n'ose dépasser durablement.

En effet, le rendement du 'T-Bond' américain à dix ans continue de se tendre et dépasse désormais les 1,83%, à comparer avec 1,35% début juillet. “Cette hausse indique que les taux ont atteint un niveau plancher et qu'un processus de normalisation est désormais en cours”, expliquent les analystes de Saxo Banque.

D'ailleurs, la probabilité implicite de voir la Fed relever de nouveau ses 'taux courts' le 14 décembre prochain ne cesse de grimper : elle atteint maintenant 78,3%, selon l'indicateur FedWatch du CME.

Le métal jaune, dont par définition le rendement est nul (0%), présente moins d'intérêt aux yeux des investisseurs lorsque le rendement des produits de taux repart vers le haut.

D'ailleurs, l'encours de lingots adossé au SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde, a encore chuté de plus de 14 tonnes entre mardi et mercredi soirs pour revenir à 942,6 tonnes. Soit nettement en dessous du sommet récent de 970 tonnes qui était encore tenu le 20 octobre.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant