Or: la désaffection de la valeur refuge se poursuit.

le
0

(CercleFinance.com) - Selon le premier fixing du jour à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.233,6 dollars (- 9,15 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.112,6 euros (- 7,2 euros).

Selon les analystes Matières premières de Commerzbank, l'once ploie sous des prises de profits après sa belle performance depuis le début de l'année. En cause, selon les spécialistes : la reprise des marchés d'actions, actifs risqués par excellence, ne peut que nuire à l'attractivité de la valeur refuge. Sans oublier la réduction des positions longues, a priori, de la part d'investisseurs spéculatifs.

Notons que l'appétit des investisseurs pour les ETF aurifères semble se réduire : encore inférieur à 700 tonnes le 5 février, l'encours adossé au SPDR Gold Shares américain s'est rapidement approché des 800 tonnes ces derniers jours, un niveau perdu de vue durant l'été 2014. Mais hier, ce produit financier permettant de jouer l'or depuis la Bourse a reculé de plus de huit tonnes à 790,1 tonnes. Ce qui signale une moindre appétence des investisseurs pour le métal jaune.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que la clôture, sur le marché au comptant, de l'once sous le support des 1.246 'jette le doute sur la poursuite de la tendance haussière qui prévalait précédemment'. A confirmer, selon les spécialistes.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant