Or: l'once tente une petite reprise en fin de semaine.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or fin cotait 1.314,25 dollars (+ 3,45 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.170,1 euros (+ 2,8 euros). En dépit de sa reprise du jour, rappelons qu'elle tutoyait les 1.350 dollars le 7 septembre.

En Europe, la BCE continue de laisser entendre qu'elle n'a pas l'intention, du moins dans l'immédiat, de prolonger au-delà de mars 2017 le QE qu'elle mène au rythme de 80 milliards d'euros par mois.

Or nombre de courtiers pariaient, avec le Brexit et des indicateurs économiques parfois décevants sur le Vieux Continent, sur la prolongation de cette mesure destinée à renforcer la croissance économique. De ce fait, la perspective de voir la valeur relative (notamment contre l'or) de la monnaie unique européenne se dégrader encore a diminué.

En outre, la Fed réunira la semaine prochaine son comité de politique monétaire. Il ne devrait rien changer à la politique de la banque centrale américaine mais de l'opinion de nombre de courtiers, un nouveau tour de vis pourrait intervenir en décembre. Ce qui peut soutenir les taux longs américains, voisins à ce jour de 1,7% pour le 'T-Bond' à dix ans, le produit de référence. Contre 1,3% au début du mois de juillet.

L'or tend à souffrir, en tant qu'investissement, du creusement de l'écart séparant son rendement (0%) de celui des produits obligataires.

En outre, la communauté financière se désintéresse toujours du métal jaune, à en juger par le SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde : son encours a encore baissé de 3,3 tonnes hier soir par rapport à la veille pour revenir à 932,2 tonnes. Soit son plus bas niveau depuis la publication des résultats du référendum par lequel les Britanniques ont choisi le Brexit, le 23 juin dernier.

Ce qui semble signaler que les craintes liées au futur départ de Royaume-Uni de l'Union européenne se sont en grande partie évanouies. Un record de 982,7 tonnes avait été atteint peu après, le 5 juillet.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant