Or: l'once sur la défensive avant l'emploi américain.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du dernier fixing matinal de la semaine sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.311,5 dollars (+ 2 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.172,7 euros (- 1,6 euro).

L'once de métal jaune s'offre un très léger rebond ce vendredi midi non sans avoir frôlé, hier, un point pas depuis le vote du “Brexit” par les Britanniques, voilà plus deux mois maintenant. En effet, l'opinion selon laquelle la Fed donnera un nouveau “tour de vis” à sa politique monétaire conventionnelle le 21 septembre a gagné en crédibilité depuis l'intervention de Janet Yellen à Jackson Hole, la semaine passée. Une perspective néfaste pour l'or qui, en tant que placement, procure par définition un rendement nul.

Cette anticipation favorable à la conjoncture américaine sortirait probablement renforcée si le très attendu rapport sur l'emploi américain pour août, attendu à 14 h 30, venait à dépasser les attentes. Selon le consensus compilé par Bloomberg, le marché anticipe l'annonce de 175.000 créations de postes hors agriculture en août, après 255.000 en juillet et 292.000 en juin.

Avant même la publication du Bureau of Labor Statistics américain, la masse de lingots adossée au SPDR Gold Shares américain a encore baissé hier de 7,3 tonnes par rapport à la veille pour revenir à 937,9 2 tonnes. Il s'agit de son plus bas niveau depuis le 24 juin alors que le sommet récent, à 982,7 tonnes, remonte au 5 juillet.

D'un point de vue technique, selon les analystes d'IG, un support se situe à 1.305 dollars. Pour l'heure, il résiste, mais en cas de cassure, le prochain niveau important se tiendrait à 1.257.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant