Or: l'once retrouve ses esprits après les minutes de la Fed.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de du jour Londres, l'once d'or cotait 1.256,5 dollars (+ 11,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.120,2 euros (+ 7,1 euros).

A en croire les spécialistes des matières premières de Commerzbank, l'once a été ces derniers jours sous pression en raison de l'appréciation du dollar induite par les “minutes” de la Fed. Rappelons qu'elle tutoyait les 1.300 dollars avant l'annonce de la banque centrale américaine.

Mercredi soir en effet, le compte rendu de la réunion des 26 et 27 avril a révélé que nombre de membres de la Fed sont d'avis qu'une nouvelle hausse des taux courts était envisageable dès le FOMC de juin. 'Les minutes de la réunion d'avril du FOMC ouvrent la voie à une hausse des taux de la Fed en juin ou en juillet. Le marché qui s'était positionné sur l'idée d'un statu quo jusqu'au début de 2017 a radicalement changé ses vues', commentent ce matin les analystes d'Oddo & Cie.

Du côté des officiels de la Fed, le vice-président Stanley Fischer s'est hier déclaré plus modéré sur les perspectives des Fed Funds que plusieurs 'faucons' qui dernièrement se sont exprimés à ce sujet. Mais le patron de la Fed New York, William Dudley, a estimé que si ses prévisions macroéconomiques se confirmaient, 'alors un resserrement durant l'été, en juin ou en juillet, serait une anticipation raisonnable'.

Si l'or constitue une réserve de valeur, il ne génère aucun revenu ni aucun cash flow et de ce fait, son rendement est nul (0%). On observera que à ce propos que juridiquement, certains des produits financiers que sont les ETF gagés sur de l'or ont le statut d'obligation à coupon zéro. Le prix de l'once tend donc à souffrir lorsqu'une hausse des taux d'intérêt est anticipée.

Malgré tout, 'certains investisseurs estiment sans le moindre doute que le niveau actuel des cours de l'once constitue une opportunité d'achat', indique Commerbank. D'ailleurs l'encours du SPDR Gold Shares, le premier des ETF aurifères au monde, est reparti de l'avant : à 860,3 tonnes hier soir, il a augmenté 4,5 tonnes par rapport à la veille et marque, une fois de plus, un nouveau record pour l'année en cours.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant