Or: l'once reste ferme mardi midi.

le
0

(CercleFinance.com) - Selon le premier fixing de ce mardi 8 mars sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.274,1 dollars (+ 6,2 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.155,7 euros (- 2,3 euros).

L'once d'or, habituellement considérée comme une valeur refuge, se tient bien alors que l'or noir est lui aussi bien orienté. A plus de 40 dollars le baril, le Brent a ainsi retrouvé ses plus hauts niveau des trois derniers mois.

Hier, le rendement de l'emprunt d'Etat fédéral à dix ans a pourtant dépassé les 1,90%, un sommet en un mois. Habituellement, la progression de la rémunération des produits de taux pèse sur le cours de l'or qui, lui, ne détache aucun coupon. En effet, les créations de postes publiées vendredi aux Etats-Unis, bien meilleures qu'attendu, ont éloigné un peu plus le spectre du retour en récession de la première économie mondiale.

Chez Commerzbank, les analystes Matières premières relèvent cependant que vendredi en séance, l'once a marqué un sommet de 13 mois à 1.280 dollars. 'Le rapport sur l'emploi américain publié vendredi n'a que brièvement exercé une pression baissière sur le cours de l'or', soulignent-ils.

Société Générale (SG) met l'accent ce matin sur les données du commerce extérieur chinois de février, bien plus mauvaises que prévu, même si les réserves de changes ont moins diminué qu'escompté. Le mois dernier et en dollars américains, les exportations chinoises ont chuté de 25,4%, 'du jamais vu depuis mai 2009', à comparer avec un consensus de - 15% environ. Les importations n'étaient guère mieux orientées, une chute de 13,8% étant à déplorer.

En dépit de l'adoption d'un nouveau 'plan de marche' économique par Pékin, 'le scepticisme quant à la capacité des autorités chinoises à relancer la croissance à l'aide de l'assouplissement des conditions de crédit et de la politique fiscale va croissant', commente SG ce matin.

Enfin, 'la BCE devrait de plus annoncer un nouvel assouplissement de sa politique monétaire jeudi, ce qui devrait soutenir le cours de l'or en euros', ajoute Commerzbank.

Rien de neuf hier soir pour la masse de lingots formant la contrepartie du SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde : il est resté stable à 793,1 tonnes, le même niveau que vendredi soir.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta confirment qu'ils visent toujours un prochain objectif de 1.308 dollars, soit le point haut de janvier 2015. 'Nous pensons que la tendance haussière de l'or demeurera intacte tant que les 1.246 seront tenus à la clôture' du marché au comptant, estiment-ils.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant