Or: l'once profite de son statut de valeur refuge.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.266,6 dollars (+ 2,7 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.121,1 euros (+ 4,4 euros).

Malgré la ré-appréciation du dollar, sa principale devise de négoce, l'once de métal jaune parvient à se montrer bien orientée. Le billet vert profite, une fois de plus, des spéculations changeantes sur la réunion de la Fed, attendue la semaine prochaine.

“80% des 92 économistes interrogés par Reuters anticipent une hausse des taux directeurs du Fed en juillet ou septembre”, rapporte ce matin un analyste parisien. Une opinion corroborée par le Wall Street Journal, selon lequel 6% des économistes interrogés s'attendent à un relèvement des taux en juin, taux qui atteint 51% pour la réunion de la Fed des 26 et 27 juillet.

Mais cela ne permet pas au taux longs de se tendre pour autant : le rendement de l'obligation fédérale américaine de référence à dix ans continue ainsi de baisser, sous 1,66% à cette heure.

“L'or a aussi profité de la recherche d'investissements 'refuges' et a terminé sur un plus haut de trois semaines”, commente un analyste d'Aurel BGC.

Notons d'ailleurs que les investisseurs accumulent toujours de l'or : hier soir, l'encours du premier ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, s'est de nouveau accru de 6,2 tonnes à 887, tonnes, marquant ainsi son nouveau record annuel.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant