Or: l'once fait du surplace sous les 1.100 dollars.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.072 dollars (- 9 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 979,4 euros (- 5,4 euros).

Vers 0,93% contre à peine plus de 0,60% à la fin du mois d'octobre, le rendement rémunérant l'obligation américaine à deux ans s'est nettement tendu en peu de temps.

En effet, la réunion de la Réserve fédérale américaine, les 15 et 16 décembre prochains, approche à grands pas : après un bon rapport sur l'emploi en novembre, l'opinion est que la banque centrale américaine devrait relever ses taux directeurs au plus bas depuis fin 2008, à 0-0,25%.

Après l'an dernier l'arrêt des programmes de QE, c'est-à-dire des rachats d'actifs obligataires en masse destinés à faire baisser les taux longs, ce serait donc aux taux courts de se tendre. Ce qui marquerait une nouvelle ère pour la politique monétaire américaine.

De ce fait, la rémunération de placements libellés en dollars deviendrait plus intéressante. Ce qui vaut relativement aux placements en euros, la BCE poursuivant son QE, mais aussi par rapport à l'or qui ne procure aucun rendement (0%).

Toujours pas de rebond pour l'ETF SPDR Gold Shares, dont l'encours restait inchangé hier soir à 634,6 tonnes. Soit bien loin des 700 tonnes touchées mi-octobre, et près de la moitié du record de cet indicateur de l'appétit pour le métal jaune des investisseurs.

Notons cependant que l'or “jaune” résiste relativement bien à l'or noir (le Brent a hier en séance cassé les 40 dollars pour la première fois depuis début 2009) et aux métaux industriels.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant