Or: l'once en hausse avec le pétrole et le Brexit.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce dernier jour ouvrable de la semaine à Londres, l'once d'or cotait 1.221,5 dollars (+ 11,4 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.101,1 euros (+ 10,5 euros).

Les analystes Matières premières de Commerzbank estiment que la correction que vient de connaître le cours de l'or noir a 'probablement contribué' à la hausse du métal jaune, 'en ce qu'elle signale, encore une fois, une plus grande aversion au risque de la part des opérateurs'.

Les analystes pointent aussi le risque de 'Brexit' après le référendum, a priori prévu pour juin, qui verra le Royaume-Uni se prononcer sur son éventuelle sortie de l'Union européenne. Selon eux, les difficiles négociations entre Londres et les autres membres de l'UE 'ont sans doute joué un rôle' dans la reprise récente du cours de l'or.

Nombreux sont ceux qui craignent qu'une sortie d'un “grand” pays de l'UE comme le Royaume-Uni ne fasse “boule de neige”, ou à tout le moins n'écorne durablement la dimension politique et l'attractivité de la construction européenne.

Signalons que l'encours d'or adossé au SPDR Gold Shares américain, le premier ETF aurifère au monde qui permet aux investisseurs de jouer l'or depuis la Bourse, a augmenté hier soir : il est passé de 711 à 713,6 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment l'once devrait évoluer dans une fourchette allant de 1.177 à 1.245 dollars. 'Nous serions agréablement surpris que l'once franchisse ce niveau supérieur rapidement, mais dans ce cas (ce qui appellerait confirmation par de forts volumes d'échange) l'once pourrait prendre la direction des 1.300 dollars'.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant