Or: l'once défend ses gains de la veille.

le
0

(CercleFinance.com) - En dépit du rebond des marchés boursiers, la valeur refuge conserve ce midi l'essentiel des gains enregistrés la veille. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.367,1 dollars (- 0,85 dollar par rapport au fixing d'hier après-midi) et parallèlement 1.233,4 euros (- 2 euros).

Et pourtant, les actifs risqués que son les actions suscitent davantage d'optimiste ce midi, l'EuroStoxx 50 gagnant pour l'heure environ 1%.

L'appétence des investisseurs pour l'or, telle qu'on peut la déduire de l'encours du SPDR Gold Shares américain, semble se réduire un petit peu. Entre mardi et mercredi soir, la masse de lingots adossés à ce produit financier permettant de jouer l'or depuis la Bourse s'est tassée de 280 kilos, à 982,4 tonnes.

Mais les analystes Matières premières de Commerzbank constatent que les encours de l'ensemble des ETF aurifères (dont le SPDR Gold Shares) tel que le calcule Bloomberg 'dépasse de nouveau la barre symbolique des 2.000 tonnes, pour la première fois en trois ans'.

De ce fait, calcule encore Commerzbank, les ETF sur or concentrent tous ensemble le sixième stock de métal jaune au monde, derrière les stocks des banques centrales des Etats-Unis, d'Allemagne, du FMI, d'Italie et de France.

Au-delà des ETF, les statistiques de l'US Mint, l'atelier monétaire fédéral américain, indiquent que 501.000 onces de pièces d'or ont été vendues au public au premier semestre. 'Un chiffre en hausse de 84% sur un an', calculent les spécialistes.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant