Or: l'once confirme sa tentative de rebond.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mercredi sur le marché de Londres, l'once d'or fin cotait 1.269,75 dollars (+ 11,6 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.155 euros (+ 8,7 euros).

L'évolution des taux longs, qui lorsqu'ils se tendent pénalisent l'or dont le rendement est nul (et inversement), peut expliquer une partie de ce mouvement.

Inférieur à 1,60% à la toute fin du mois de septembre, le rendement de l'obligation d'Etat fédérale américaine à dix ans a culminé le 14 octobre tout près de 1,80%. Puis il s'est détendu : le voilà revenu ce midi sous 1,75%.

'L'once a été soutenue (hier) par la publication d'un indice des prix à la consommation plus faible qu'attendu aux Etats-Unis. Ce qui signifie, selon les contrats à terme sur les Fed Funds, que la probabilité de voir la Réserve fédérale américaine relever ses taux s'est un peu amoindrie', commentent les spécialistes des matières premières de Commerzbank.

Rien à signaler, hier soir, pour l'encours du SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde, stable à 967,2 tonnes. Ce qui constitue cependant un niveau record de plus de deux mois.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta Soulignent que la moyenne mobile à 200 jours, un indicateur graphique important pour les tendances de long terme, se situe à 1.267,80 dollars. Ce niveau semble donc avoir été repris. Reste à savoir si cette tendance tiendra jusqu'à la clôture du marché au comptant américain, ce noir.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant