Or: l'effet Trump se retourne contre le métal jaune.

le
1

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.280,9 dollars (- 0,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.175,5 euros (+ 5,4 euros).

Rappelons qu'hier matin, l'élection imprévue du candidat républicain à l'élection présidentielle, Donald Trump, avait suscité une vague d'inquiétude initiale. D'où une envolée qui avait porté l'once jusqu'à presque 1.340 dollars sur le marché au comptant dans la nuit du 8 au 9 novembre. Et 1.304,5 dollars hier matin à Londres, le premier fixing survenant peu avant midi (heure de Paris).

Par la suite, le mouvement de repli a continué et à son cours du jour, le métal jaune vaut maintenant moins cher que quand Hillary Clinton était donnée gagnante. En effet, en 24 heures de temps, les anticipations se sont retournées.

Fini, le “risque Trump” : “le marché s'emballe en jouant la perspective d'une remontée de l'inflation par le biais de la relance budgétaire”, explique IG. En effet, pendant sa campagne, celui qui va devenir le président Trump a notamment évoqué des réductions d'impôts. Selon Société Générale, à ce jour, “il est généralement admis que le président Trump mettra en place des baisses d'impôts, tout spécialement auprès des entreprises, ce qui sera positif autant pour la croissance que l'inflation”.

De plus, le président républicain Trump sera soutenu par un parlement portant les mêmes couleurs politiques que les siennes, ce qui pourrait lui permettre d'agir rapidement. Bref, à en croire IG, les “Trumpnomics” pourraient stimuler la croissance du PIB américain à partir de 2017 et, en conséquence, pousser la Fed à accélérer son processus de normalisation monétaire.

De ce fait, les taux se tendent : l'indicateur FedWatch du CME chiffre à 71,5% la probabilité implicite d'un “tour de vis” monétaire de la Fed le 14 décembre prochain. Idem pour les taux longs : tombé vers 1,35% au début du mois de juillet après le vote du Brexit, le rendement du T-Bond fédéral à dix ans s'est ensuite tendu au point de dépasser la barre des 2%, ce midi, à 2,09%. Du jamais vu depuis le début de l'année.

L'once, qui ne procure aucun rendement (0%), ne peut qu'en souffrir.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rockbass il y a 3 semaines

    Il faut être stupide pour croire que l'incertitude ne va revenir avec un type comme Trump...L'or jouera son rôle de valeur refuge comme toujours.