Or: au plus haut depuis début novembre après la Fed.

le
0

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.119 dollars (+ 2,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.026,1 euros exactement (+ 0,6 euro). Au lendemain de la Fed, l'once se traite en dollar à ses plus hauts niveaux depuis le début du mois de novembre. Soit bien avant le premier “tour de vis” monétaire de la banque centrale américaine.

L'once peut profiter de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, qui, hier, n'a rien annoncé de nouveau à l'issue de son comité de politique monétaire. Relevés le mois dernier, une première en près de dix ans, les taux directeurs américains sont restés fixés à 0,25-0,50%.

'Aucune surprise dans ce communiqué de presse', analyse la Financière Banque Nationale (FBN), au Canada. 'La Fed reconnaît les risques pour l'économie américaine que pose la détérioration de la conjoncture économique mondiale. Sur le front de l'inflation, si la Fed garde confiance de pouvoir à terme atteindre son objectif de 2%', ajoutent-ils.

Et la FBN d'ajouter que 'les marchés restent relativement sceptiques au sujet d'une hausse potentielle en mars', dont la probabilité implicite n'est que de 25%. De plus, alors que la croissance américaine ralentit en dépit de la tenue de l'emploi, 'nous nous nous attendons à un maximum de deux hausses de taux cette année'.

Rappelons que l'intérêt des investisseurs pour l'or dépend en bonne partie du contexte de taux d'intérêt. Le métal jaune ne générant pas plus de cash flow que de dividende (son rendement est donc de 0%), il est donc susceptible de souffrir d'une hausse des rendements obligataires.

Les craintes avaient été vives après la première décision de la Fed, le 16 décembre. A la fin du mois dernier, le “T-Bond” américain à dix ans affichait un rendement de 2,30%. Mais depuis, de concert avec des craintes sur la conjoncture américaine, ce taux est retombé à 2%.

Rien de neuf pour l'encours de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares, stable hier soir à 669,2 tonnes.

Les analystes techniques de ScotiaMocatta conseillent toujours de guetter une hausse vers 1.135 dollars tant que les 1.110 seront tenus à la clôture.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant