Opération verdissement pour Hollande à la conférence environnementale

le
0
François Hollande.
François Hollande.

Quatorze ministres, le Premier ministre et le président de la République en personne : après des jours de cacophonie en matière de fiscalité écologique, le gouvernement devrait saisir l'opportunité de préciser sa politique verte lors de la deuxième conférence environnementale. Elle s'ouvre ce vendredi, à Paris, par un discours de François Hollande et sera refermée le lendemain par Jean-Marc Ayrault. Alors que le ministre de l'Écologie Philippe Martin estime plutôt bon le bilan de la première édition de ce mini-grenelle de l'environnement, de nouvelles annonces devraient être faites pour l'année à venir. Le pouvoir socialiste est particulièrement attendu tant par les entreprises que les ONG, qui souhaitent enfin savoir quelles sont les ambitions réelles du pouvoir socialiste sur un thème resté en marge des lois votées cette année.

Au nombre de cinq, les tables rondes mobiliseront ministres, employeurs, syndicats, ONG environnementales, associations, collectivités locales et parlementaires. Leurs travaux doivent aiguiller les arbitrages du gouvernement et les annonces du Premier ministre samedi. Politique de l'eau

L'eau est dans notre pays encore trop polluée, au regard des objectifs fixés par Bruxelles, ce qui vaut à la France plusieurs contentieux. L'agriculture est la principale source de pollution, via les engrais et les pesticides. Le traitement de l'eau des captages, pour la rendre potable, a par conséquent un coût élevé et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant