Opération US "liberté de navigation" en mer de Chine méridionale

le
0
    WASHINGTON, 21 octobre (Reuters) - Un navire de guerre de la 
marine américaine a patrouillé vendredi au large d'îles 
revendiquées par la Chine, Taïwan et le Vietnam dans l'archipel 
des Paracels en mer de Chine méridionale, a-t-on appris de 
source autorisée. 
    Il s'agissait pour le destroyer USS Decatur d'une opération 
menée au nom de la "liberté de navigation", destinée à faire 
pièce aux "revendications maritimes excessives près des îles 
Paracels", a-t-on précisé sous le sceau de l'anonymat. 
    Le destroyer est notamment passé au large des îles Triton et 
Woody revendiquées par ces trois pays, mais n'a pas croisé dans 
la zone des 12 milles nautiques qui définissent les eaux 
territoriales des îles, a-t-on précisé.  
    L'USS Decatur a été suivi par trois bâtiments de la marine 
chinoise. L'affaire s'est passée sans incident, souligne-t-on. 
    Il s'agissait du quatrième passage de ce genre effectué par 
l'US Navy ces 12 derniers mois au large d'îles revendiquées par 
Pékin en mer de Chine méridionale, revendication que les 
Etats-unis considèrent comme infondées. Lors des trois 
précédents passages, les  navires américains étaient entrés dans 
la zone des 12 milles.     
 
 (Idrees Ali, Matt Spetalnick; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant