Opération policière en Italie contre un réseau pakistano-afghan

le
0

ROME, 24 avril (Reuters) - La police italienne a lancé vendredi une opération visant les membres présumés d'une cellule islamiste affiliée à Al Qaïda et soupçonnée de préparer des attentats au Pakistan et en Afghanistan. Dans un communiqué, la police italienne précise qu'une série de perquisitions ont été menées dans tout le pays. Dix-huit suspects sont visés, dont le chef spirituel du groupe, un imam établi à Bergame (nord) qui a été arrêté. Certains ne se trouvent plus sur le territoire italien. Tous sont de nationalité afghane ou pakistanaise, a précisé à Reuters Mario Carta, des services de lutte contre le terrorisme. Le groupe, précise la police italienne, disposait de quantités importantes d'armes et s'appuyait sur "un grand nombre de fidèles qui étaient prêts à commettre des actes de terrorisme au Pakistan et en Afghanistan, puis à retourner en Italie". Ses membres géraient également des filières de collecte de fonds à destination du Pakistan et de l'Afghanistan. Parmi les 18 suspects figurent au moins deux hommes dont des interceptions téléphoniques ont établi qu'ils avaient appartenu au réseau qui a longtemps assuré la protection d'Oussama ben Laden, le fondateur d'Al Qaïda tué en mai 2011 dans une opérations des forces spéciales américaines à Abbottabad, au Pakistan. La base opérationnelle du groupe se trouvait en Sardaigne mais au total, sept provinces italiennes sont concernées par l'opération policière. (Philip Pullella et Valentina Consiglio; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant