Opération policière au Xinjiang, 17 morts, selon Radio Free Asia

le
0

PEKIN, 18 novembre (Reuters) - Les forces de sécurité chinoises opérant dans la province du Xinjiang ont tué 17 personnes, dont des femmes et des enfants, soupçonnées d'avoir participé à une attaque meurtrière contre une mine de charbon, rapporte mercredi Radio Free Asia. La station de radio basée aux Etats-Unis, qui cite des sources policières dans cette province troublée de l'ouest de la Chine, précise que trois hommes considérés comme les organisateurs de l'attaque sont au nombre des victimes, de même que des membres de leur famille. Un policier du Xinjiang cité par la radio a rapporté que les forces de sécurité avaient fait exploser une cache où se dissimulaient les suspects. L'attaque contre la mine de charbon de Sogan, dans la préfecture d'Aksou, remonte au 18 septembre, toujours selon Radio Free Asia. Menée par des séparatistes, elle a fait au moins 50 morts, pour la plupart issu de la communauté Han, majoritaire en Chine, ajoute la radio. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès des autorités provinciales. A Pékin, le ministère des Affaires étrangères, seul ministère répondant régulièrement aux requêtes des médias étrangers, a dit n'avoir aucune information au sujet des affirmations de Radio Free Asia. De même, les autorités chinoises n'ont fait aucun commentaire sur l'attaque contre la mine de Sogan. Ces trois dernières années, des centaines de personnes ont péri dans les violences qui secouent le Xinjiang, où vit une importante communauté ouïghoure, turcophone et musulmane. Le pouvoir central attribue les troubles à des séparatistes islamistes. Des groupes de défense des droits de l'homme et des exilés indiquent pour leur part que les violences procèdent du ressentiment éprouvé par les Ouïghours face à ce qu'ils considèrent comme une politique de répression contre leur culture et leur religion. (Ben Blanchard; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant